Aveyron Paris

Comme Bras, Lignac remet en cause le système Michelin

Pour les boss du Michelin, l’Aveyron ne doit pas vraiment rimer avec bon … En revanche, rouergat semble rimer avec tracas… Après Sébastien Bras en septembre 2017, c’est au tour de Cyril Lignac de remettre en cause le système mis en place par le Guide. Ainsi, le chef natif de Rodez a pris la décision de fermer – au bout de 15 ans – Le Quinzième, son restaurant situé à Paris 15, toujours récompensé d’un Macaron.

«… A partir du moment où le Michelin te distingue, tu n’es plus chez toi : tu fais la cuisine pour les inspecteurs. Tu as peur de perdre ton étoile, tu en veux une deuxième. Et ça, ça ne me convient plus.» expliquait Cyril Lignac dans le Monde daté du 12 juin. Pas loin du discours tenu 21 mois plus tôt par Sébastien Bras.   Les deux chefs sont antithétiques. Sébastien, fils de Michel qui lui avait transmis les 3 macarons, incarne -comme son père- la quête pure d’un samouraï du terroir d’Aubrac.. Cyril Lignac est l’incarnation du Chef au top d’une carrière stratosphérique alimentée à l’énergie des sunlights des plateaux télé. Mais quelle que soit la profondeur du gouffre entre les deux parcours, le plus piquant -et le plus inquiétant- pour le Guide Rouge est sans doute qu’ils en arrivent à la même conclusion… Lire aussi : Sébastien Bras dit adieu aux étoiles