Saveurs

Sébastien Bras dit adieu aux étoiles

L’Aveyron va-t-il perdre son seul restaurant 3 étoiles ? Le 20 septembre, Sébastien Bras a demandé à ne plus figurer dans le Michelin. Il renonce aux 3 macarons décrochés en 1999 par son père Michel pour le restaurant du Suquet à Laguiole qu’il dirige depuis 2007. Dans un communiqué transmis à l’AFP, Sébastien Bras a expliqué que cette décision avait été prise en « accord avec toute sa famille». Michel, le « padre », longtemps classé Meilleur cuisinier du Monde, a donc donné son absolution au fils.

Le Suquet ne va pas disparaître pour autant. Sébastien Bras explique qu’il veut « ouvrir un nouveau chapitre de sa vie professionnelle sans la récompense du Guide Rouge, mais avec autant de passion pour la cuisine ». Il assure vouloir « avec son équipe fidèle » poursuivre sa « quête de l’excellence » et « faire vivre au Suquet » l’expérience « magique de l’Aubrac ».
« A 46 ans, je veux donner un nouveau sens à ma vie : ma vie professionnelle, ma vie en général, et redéfinir cet essentiel», explique-t-il, estimant avoir en 10 ans avec sa femme Véronique « relevé et réussi le défi ».

La famille Bras au déjeuner précédant le service en 2006

«On est inspecté deux à trois fois par an. On ne sait pas quand. Chaque assiette qui sort est susceptible d’être inspectée. C’est-à-dire que chaque jour, une des 500 assiettes qui sort de la cuisine peut être jugée » … Sébastien et Véronique ont dû penser plus d’une fois au suicide du chef de Saulieu Bernard Loiseau.

La décision n’a visiblement rien d’un coup de tête. Il semble que le couple supportait de plus en plus mal la pression insidieuse du Michelin. En 2015, Sébastien avait du se rendre à Boulogne-Billancourt au siège de Michelin à leur demande. On lui avait demandé pourquoi il était l’un des rares parmi les chefs trois étoilés à ne pas venir rencontrer les équipes du Guide Rouge pour expliquer son travail. L’arrivée impromptue au Suquet d’un inspecteur Michelin un lundi, jour de fermeture et réclamant de voir un responsable pour visiter l’établissement avait été également mal ressentie… Ajoutons enfin au tableau que les Bras s’étaient vu retirer leur 3ème étoile au Japon pour leur restaurant de Toya en 2014…