fake rolex is a representive of exploration and pursuit of future.

fameux-rouergats

Mort de Valéry Giscard d’Estaing le 2 décembre : « Les Aveyronnais sont des auvergnats aimables »

Valéry Giscard d'Estaing à Estaing lors du baptême du Quai de l'Amiral d'Estaing en 2012. DR / Didier Miquel

Le Président Valéry Giscard d’Estaing, décédé du Covid-19 le 2 décembre aura vécu ses quinze dernières années entretenant une relation affectueuse avec l’Aveyron. Evidemment, le rachat du Château d’Estaing en 2005 n’avait pas été étranger à cet état de grâce. Il lui permit d’étayer le relevage de la particule d’Estaing par la pierre du Château originel de cette grande famille rouergate.

Le Parisien daté du 3 décembre rappelait que, battu aux régionales de 2004, VGE en avait voulu aux Auvergnats…Il était « si vexé qu’il ne remettra plus les pieds dans la région. Il lâchera même, faisant visiter son nouveau château d’Estaing , que “ les Aveyronnais sont des auvergnats qui seraient aimables ! “»

Le 23 novembre 2005, VGE avait été reçu par la Fédération des Amicales Aveyronnaises pour raconter l’histoire de la famille d’Estaing et exposer les grandes lignes du projet de transformation du château d’Estaing en musée. 

Il faut dire que ces Aveyronnais des bords du Lot l’avaient accueilli avec joie . Un temps, les frères Jean-Louis et Gilbert Costes avaient, eux aussi, guigné le château d’Estaing pour lequel leur décorateur en vogue à l’époque, Jacques Garcia, imaginait dit-on des grands projets de rénovation. Mais pour la mairie d’Estaing, le Château ne pouvait revenir qu’à l’ancien Président de la République. 

Avec le temps, les Aveyronnais du Lot – et particulièrement les Estagnols- n’ont pas regretté le choix. D’autant que le Président n’ a pas été avare de visites en Aveyron. Lui qui aimait “regarder la France au fond des yeux” en était venu parfois à focaliser sur l’Aveyron.