Artisanat - Industrie

La Cour de justice européenne annule la marque Laguiole pour les couteaux

This entry is part 1 of 12 in the series L'aventure du laguiole

La Forge de Laguiole, à l’origine du « revival » du couteau de laguiole fabriqué à Laguiole dans les années 80, a remporté une victoire contre  Gilbert Szajner, qui avait déposé le nom Laguiole comme marque européenne… Le 5 avril, la Cour de justice de l’UE a annulé cette marque pour les produits de coutellerie et de couverts. La  Forge   avait en effet demandé son annulation dès 2008 en s’appuyant sur l’antériorité de la sienne . «On nous a juste rendu ce qu’on nous a volé. C’est la première fois qu’une décision de justice est favorable à un Laguiolais» explique  Thierry Moysset, PDG de la Forge de Laguiole.

«Ce jugement va servir aux autres couteliers pour déposer eux aussi leur marque» assure le patron de la ” Forge ” et actuel président du syndicat des couteliers de Laguiole regroupant les 8 principales entreprises chargé de défendre l’Indication Géographique. (lire encadré plus bas)

La Cour de Justice de l’UE a néanmoins maintenu la marque Laguiole de Gilbert Szajner pour tous les autres produits. Donc pas question pour « La Forge » ou une autre entreprise du village d’estampiller « Laguiole » sur un barbecue, un blaireau ou un stylo par exemple… La Forge et  l’Office de l’UE pour la propriété intellectuelle ont introduit un pourvoi contre la décision de la Cour européenne sur ce point.

Ce dossier européen renvoie à l’autre action judiciaire conduite en France par le village de Laguiole contre le même Gilbert Szajner qui, rappelons-le, a déposé en France le nom Laguiole comme marque pour une multitude de produits en 1993. La décision de la Cour de justice européenne pourrait ainsi étayer l’argumentaire du village dans la procédure qui l’oppose à l’homme d’affaires pour récupérer son nom. On en est au stade ultime. La Cour d’Appel de Paris avait débouté la commune s’appuyant sur le caractère générique du nom Laguiole. La Cour de cassation avait cassé cette décision. Reste donc à espérer que la Cour d’appel de renvoi soit plus réceptive à la notoriété du mot Laguiole et à son caractère d’authenticité.




Laguiole, aujourd’hui une Marque, demain une IG….

Pas facile de faire différence entre marque et IG. On peut se référer à l’exemple de l’AOC Roquefort et de la marque Société. C’est en vertu de la loi de mars 2014 qui a créé les IG (indications géographiques) qu’un syndicat des couteliers Laguiolais a été créé pour défendre ses intérêts. Il devrait prochainement déposer un cahier des charges étayé pour défendre un périmètre d’origine centré autour du village de l’Aubrac et faire pièce aux arguments des couteliers Thiernois aux fabrications beaucoup plus industrielles qui souhaiteraient une zone d’origine Laguiole survolant le Cantal et incluant la « capitale de la coutellerie ». Un prochain épisode de la saga du Laguiole qui n’a donc pas fini de noircir des pages de journaux…

Series NavigationA Laguiole, visitez la manufacture de “Forge de Laguiole” >>