Rouergue occidental

Bournazel et son château

Bournazel, le plus beau château Renaissance du Rouergue, est également l’un des trois sites majeurs de l’architecture Renaissance en France méridionale.

Sa construction originelle remonterait au Xe siècle. Les deux tours à l’entrée datent du XIIIe siècle. Il sera entièrement remanié au XVI° siècle par Jean de Buisson, riche commerçant toulousain, qui avait épousé l’héritière du château de Bournazel. Pendant qu’il guerroyait en Italie aux côtés de François 1er, celle-ci entreprit la transformation du vieux castel médiéval en fastueuse demeure de la Renaissance.

Des trois ailes prévues à l’origine pour encadrer une tour d’honneur rectangulaire, deux furent construites. L’aile centrale est de style français. L’aile latérale est d’inspiration italienne tout comme la cour d’honneur. L’architecte Guillaume Lyssorgues trouva, dit-on, la mort sur le chantier. Il aurait voulu en effet orner lui- même d’un gigantesque pélican de plomb (ou d’un phénix doré à la feuille selon les témoignages) la crête d’un pavillon du château. Avec les Guerres de religion, l’édifice resta ainsi inachevé. A la révolution, il ne subsista de l’incendie de l’aile latérale que sa façade.

Après la seconde guerre mondiale, le Château de Bournazel deviendra un centre de repos et de convalescence pour les mineurs du bassin de Decazeville. En 2008, il est racheté par le directeur financier d’AXA, Gérald Harlin et son épouse. Tous deux ont eu un coup de foudre pour ce chef d’œuvre malmené par l’histoire et la délicatesse de ses sculptures.

Ils avaient déjà restauré le petit château d’Esplas dans le sud Aveyron. Avec Bournazel ils se attaqués à un sacré morceau. Au fil des années, ce chantier titanesque est devenu l’un des principaux chantiers de restauration privés français bien que le montant total des dits-travaux n’ait pas été rendu public…

Une chose est sûre avec Bournazel sculpteurs et compagnons tailleurs de pierre n’ont pas chômé avec la restauration originelle de l’aménagement intérieur, la remise en état de l’aile orientale, la reconstruction de l’escalier d’honneur enfoui sous les gravats mais aussi tout le travail sur les décors sculptés.

Sur le terrain de 2ha en aval du château, un modèle de jardin renaissance a aussi vu le jour. Sorte de triomphe végétal de l’humanisme  de la Renaissance avec son grand bassin. Les époux ont également  entrepris de meubler toutes les pièces du château avec des pièces et des tableaux d’époque. Les propriétaires souhaitent faire Bournazel un lieu d’incarnation de l’humanisme de la Renaissance notamment par le biais de colloques et de rencontres. Par les temps qui courent, cette ambition tombe à point nommé.

bournazel4

Le château de Bournazel en l’an 2000. A la place du jardin d’aujourd’hui, un pâturage.

Tarifs et horaires de visite 2017

Individuels : 8,00€
Groupes : 5,00€ (à partir de 12 personnes)
Scolaires : 3,00€
Enfants : gratuit jusqu’à 5 ans ; 3€ de 6 à 15 ans

Dates d’ouverture (de 14h à 19h) :
Vacances de printemps zone C : du dimanche 2 avril au lundi 17 avril sauf le mardi.
Les vendredi , samedi ,dimanche et jours fériés apres Pâques ,mai et juin.
En juillet , aout et jusqu’au dimanche 17 septembre, tous les jours sauf le mardi.
Le mercredi 1er novembre.
Groupes sur rendez-vous ;
Pour tout renseignement, contacter le 06 85 10 46 52

http://www.chateau-bournazel.fr

Laisser un commentaire.

*