pays ruthénois

Salles la Source

Situé dans une cirque de falaise calcaire en bordure du Causse, le village de Salles-la-Source s’étale sur trois niveaux et est traversé par une très belle cascade qui jaillit de plus de 20 m, alimentée par des cours d’eau souterrains.

salles2

salles-la-source
salle2Hélas … derrière le cadre bucolique, une guerre de l’eau sévit depuis des années dans le village à propos justement de la cascade. Son débit n’est plus celui d’autrefois car en amont la rivière est détournée pour faire turbiner une petite centrale hydroélectrique au grand dam des villageois. Cette centrale n’est pas nouvelle. Dans les années 1930, les propriétaires d’une filature locale ont construit une retenue souterraine en amont sur la rivière dont la résurgence forme la cascade, pour amener l’eau à une conduite forcée de 630 m alimentant une centrale électrique.

Les opposants réunis dans l’association “”Ranimons la cascade”, expliquent que cette turbine ne profite qu’au propriétaire de la retenue, 
C’est lui qui d’un tour de vanne est maître du débit de la cascade. On imagine volontiers qu’il privilégie la vente de Kw à EDF. D’où une cascade réduite à un filet d’eau en période de sécheresse. 
En 2005, la concession de la centrale est arrivée à échéance. Mais elle continue d’être exploitée sous le régime d’autorisation de turbiner délivrée par la préfecture. Les opposants se sont lancés dans une longue bataille judiciaire pour mettre fin à cette autorisation préfectorale…
www.ranimons-la-cascade.fr

salle1

Salles-la-Source, ancienne possession des Comtes de Rodez (alors nommée Salles-Comtaux) abrite aussi un musée du Rouergue qui retrace l’histoire du vallon et des métiers d’autrefois ainsi qu’un planétarium.

De nombreuses scènes du film Microcosmos ont été tournées autour de Salles-la-Source

Des escalades du cirque rocheux sont proposées aux plus intrépides.

Laisser un commentaire.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.