pays ruthénois

Rodelle

rodelle3Situé en plein Causse Comtal, Rodelle, une arrête rocheuse sculptée comme Bozouls par les méandres du Dourdou.

Au cours des siècles, Rutenula, (ou petit Rodez) attira ceux qui recherchaient une place forte et sûre. Ainsi, les Gaulois Rutènes en firent une de leur place forte. Après la victoire de César au terme de sa Guerre des Gaules Rodelle devint le siège d’une villa romaine. Il s’agissait d’une de ces grandes exploitations romaines (latifundia) qui eurent avec les invasions barbares tendance à se replier sur soi et à vivre en autarcie. Les comtes de Rodez en firent le siège d’un de leurs châteaux.

Sur cet éperon qui supporte Rodelle, nombreuses sont les grottes. L’une d’elle aurait servi de refuge à Sainte Tarcisse qui, selon la légende, fut nourrie par une chèvre.

En fait, cette fille de la noblesse mérovingienne du VI° siècle promise à un barbare Germain ne se voyait pas, mais pas du tout, renoncer à sa religion chrétienne.

Elle s’enfuit donc du palais paternel et se réfugia dans une grotte près de Rodelle afin de consacrer sa vie à la prière.
Sans doute implora-t-elle Dieu d’alléger les horreurs commises par les barbares Wisigoths qui éprouvaient alors fortement le Rouergue.
Le sculpteur aveyronnais Denys Puech consacra à la sainte une statue avec sa chèvre que l’on peut observer dans l’église Saint-Michel qui renferme également une pietà polychrome du XV° siècle.

rodelle1

 

 

Laisser un commentaire.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.