Amicales et Folklore l'Aveyron à Paris

L’ Académie du couteau de Laguiole

Avec ses connexions dans les médias et les milieux d’affaires, l’Académie du Couteau de Laguiole n’a pas peu fait pour le développement et la reconnaissance du couteau de Laguiole.

(Lire également l’intronisation de Bertrand Delanoë en décembre 2003 à l’Hôtel de Ville de Paris.)

acl-bruguiere
Créée à l’origine par une bande de copains Aveyronnais qui voulaient s’amuser tout en défendant l’artisanat du couteau de Laguiole contre les imitations importées, l’ACL a pris de l’ampleur.
 Elle compte aujourd’hui près de 400 membres. Elle continue d’organiser chaque année deux cérémonies d’intronisation en commençant souvent par deux ou trois VIP ravis d’être adoubés dans cette drôle de confrérie. A côté des VIP, on tombe aussi sur des vrais fanas de Laguiole capables par exemple de composer et de réciter des poèmes en l’honneur du couteau…
En 2000, elle a réussi à organiser un buffet au Sénat qui a réuni plus de 250 personnes dont le juge Bruguières.«Longtemps, nous avons essayé de nous différencier des Amicales, mais on a tout de même fini par s’asseoir» confie un des ses fondateurs.
«De même devant l’envolée industrielle et incontrôlée du Laguiole, nous sommes bien obligés de constater que la défense de l’artisanat du Laguiole n’est plus vraiment d’actualité. C’est plutôt l’occasion de se retrouver entre amis.» explique l’un de ses membres. Mais l’âpreté de la concurrence entre couteliers de Laguiole et le poids médiatique de l’ACL en font un enjeu très lourd en termes de communication. Même si ses membres débattent souvent de ce problème, jusqu’à maintenant, l’ACL a réussi à se tenir à l’écart des querelles de couteliers et éviter tant bien que mal toute récupération…

aufray-acl
Le 21 mai 2001 au Petit Journal à Montparnasse, l’Académie du Couteau de Laguiole a organisé sa grande soirée annuelle. L’occasion d’introniser Hugues Aufray. Un choix dont on a pu mesurer la pertinence en écoutant cet Aveyronnais de cœur confier son amour pour l’Aveyron.
Un amour transmis par des amis Aveyronnais, passionnés de cheval tout comme lui, à commencer par Jean-Yves Bonnet, le créateur de la Route du Sel.
Rappelons qu’Hugues Aufray a été fait Officier du Mérite agricole pour son action en faveur des chevaux du Lévezou. Sa médaille lui avait été remise alors par Jacques Godfrain.

Le même soir, André Damon, l’enfant de Saint-Côme d’Olt, patron du Petit Journal et pilier de la communauté Aveyronnaise de Paris, rejoignait lui aussi l’Académie. Tandis qu’Yves Censi, député du Nord Aveyron, montait sur scène faire un bœuf, tradition du Petit Journal.

censi_guitaracl

Series Navigation<< La Forge de Laguiole est vendue à Bernard Divisia