Nature Nord Aveyron

Flore d’Aubrac

Le village d'Aubrac

Le village d’Aubrac

On trouve sur les plateaux d’Aubrac près de 2 000 espèces de fleurs.

Des plus communes comme la grande gentiane (gentiana lutea), célèbre pour ses propriétés apéritives, l’arnica des montagnes et le calamant à grandes fleurs (thé d’Aubrac) aux plus rares, la ligulaire de Sibérie qui fleurit jaune en été. En passant par la plante carnivore drosera qui se reconnaît à ses poils gluants et répandue au Groenland ou l’érytrone dent de chien qui recourbe ses pétales aux premiers rayons de soleil. Sans oublier le bois joli, un arbrisseau aux grappes de fleurs.

 grande gentiane

La grande gentiane (gentiana lutea)

La gentiane fleurit à partir de juin lorsqu’elle a atteint 10/12 ans. Cette plante est appréciée pour ses racines. On l’utilise en apéritif, en soda. Michel Bras a même confectionné une gentiane-réglisse .

 

lisQuelques espèces sont protégées comme le lis martagon (lilium martagon), l’une des plus belles fleurs du plateau de l’Aubrac qui certes abonde dans les clairières mais est aujourd’hui en voie d’extinction.

D’autres espèces plus communes viennent également ajouter au printemps d’autres touches de couleur comme la jonquille ou le narcisse des poètes, la tulipe sauvage en voie de disparition, également appelée tulipe de Celse du nom d’un disciple d’Hippocrate, la menianthe à trois feuilles, plante aquatique rare qui affectionne les tourbières de l’Aubrac, l’orchis à odeur de sureau ou l’anémone sylvie.

 

ail des ours (allium ursinus )

ail des ours
(allium ursinus )

 

asphodele (asphodelus albus )

asphodele
(asphodelus albus )

Autres plantes caractéristiques de l’Aubrac : le trolle d’Europe, l’aconit paniculé, la lunaire vivace, la pensée sauvage, la benoîte des marées, le circe des ruisseaux, le vératre blanc, le cistre (ci-dessous) , l’alisier …

Cistre

Laisser un commentaire.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.