L’Aubrac, plateau mythique…

Au sud du Massif Central et au nord-est de l’Aveyron, s’étend le plateau de l’Aubrac -partagé avec la Lozère et le Cantal- , à la beauté envoûtante et à la nature intacte, héritage que les volcans d’Auvergne ont légué au Rouergue.

Pays de tradition pastorale, l’Aubrac appuie son économie locale sur l’élevage bovin et la production fromagère. En hiver, lorsque la neige tombe, les monts d’Aubrac tiennent autant de la steppe sibérienne que des highlands Ecossais. Bien que de plus en plus souvent, la neige se fait désirer, surtout pour les professionnels du ski. Lorsqu’elle est là, le GR “Tour des monts d’Aubrac” (150 km) se parcourt alors à ski de fond ou en raquettes.


« Capitale » de l’Aubrac, Laguiole a ses célébrités qui sont autant de témoins de son fort attachement aux traditions (couteaux, fromage…). Le 8 août est la journée des Parisiens. La ville est autant connue pour ses couteaux que pour ses adresses gastronomiques. Certains derenommée mondiale, comme le restaurant gastronomique de  Michel Bras et Sébastien Bras, trois étoiles Michelin, planté dans sa forteresse panoramique verre/acier de l’Aubrac. Mais d’autres adresses valent le détour. L’hôtel Auguy de Gilles Moreau ou la boucherie-charcuterie Conquet, sans oublier la coopérative fromagère Jeune Montagne qui a rendu l’aligot -plat emblématique- populaire à Paris.

aubrac1

D’ailleurs le fondateur de la coopérative Jeune Montagne, André Valadier, appuyé par nombre est le plus ancien promoteur du Parc Naturel Régional d’Aubrac – trés attendu-  qui devrait donner encore plus de visibilité à ce pays, tout en veillant à protéger ses traditions et ses paysages.

aubrac3

Sur ce plateau de 2 500 km2, chaque jour est une aventure à vivre : randonnées à pied, à cheval, à VTT, golf, pêche … Les pêcheurs appréciant particulièrement les ruisseaux à truites, les boraldes, aux multiples méandres et cascades.

aubrac-pont

Aux alentours, au cœur de paysages verts, ondoyants, superbes se succèdent de nombreux villages : à commencer par le mythique Aubrac, mais aussi Saint-Chély-d’Aubrac, Lacalm…
L’Aubrac est aussi un des passages les plus envoûtants du chemin de Saint-Jacques. Comme l’attestent de nombreuses croix à l’effigie de Sainte-Foy, l’Aubrac fut le lieu de passage obligé pour tout pèlerin se rendant à Saint-Jacques de-Compostelle depuis le Puy-en-Velay.

Laguiole en hiver

Laguiole en hiver