Communauté

Maurice Solignac, l’amicaliste, nous a quittés

Maurice Solignac est décédé à quelques jours de l’anniversaire des 20 ans de “l’Oustal des Aveyronnais de Paris” qu’il avait fondé avec le réseau amicaliste. Né le 28 septembre 1920 à Paris de Léonie Vidal de Prades d’Aubrac et de Justin Solignac de La Borie, il passera son enfance entre la Bastille, territoire rouergat à Paris et l’Aubrac.

Ci-dessus, Maurice Solignac, avec Sylvie Pullès, Raymond Costes,  Capou et son âne lors du marché de Bercy de 2008.

 

Marié avec Yolande Blanc de St Geniez d’Olt, ils auront trois fils. Il était veuf depuis 2007. Maurice Solignac a présidé durant longtemps l’Amicale des Enfants de St-Chély d’Aubrac. En 1982, il est élu Président de la Fédération Nationale des Amicales Aveyronnaises et le restera jusqu’en 1997, année où il passe le témoin à Gérard Paloc.

soiignac2

Yves Censi député de l’Aveyron, Gérard Paloc, président de la Fédération des Amicales Aveyronnaises, Edouard Fabre de RAGT et Maurice Solignac lors de l’inauguration du marché des Pays de l’Aveyron le 8 octobre 2006

Sous son impulsion est né l’Oustal des Aveyronnais à Paris, rue de l’Aubrac dans le 12ème, dont la première pierre sera posée le 23 décembre 1993 en présence de Jacques Chirac, Maire de Paris.
Trois ans plus tard, jour pour jour, le 23 décembre 1996, a lieu l’inauguration du bâtiment abritant 90 studios destinés à des jeunes Aveyronnais montés du pays mais aussi des espaces commerciaux occupés par les Salons de l’Aveyron et l’Auberge Aveyronnaise dont Maurice Solignac passera la gestion au chef aveyronnais Georges Boué.

Yves Censi, Géard Paloc applaudissent Maurice Solignac lors de l'inauguration de l'espace baptisé à son nom dans l'immeuble de l'Oustal en octobre 2006

Yves Censi, Géard Paloc applaudissent Maurice Solignac lors de l’inauguration de l’espace baptisé à son nom dans l’immeuble de l’Oustal en octobre 2006

Maurice Solignac a été Conseiller Général de l’Aveyron. Sa vie professionnelle a été partagée entre ses établissements à Paris tels que Les Grandes Marches (ex Tour d’Argent Bastille) fondé par son père – à côté de l’Opéra Bastille ou la Taverne Karlsbrau devant la Gare de Lyon, deux établissements gérés aujourd’hui par le Groupe Joulie. Il avait aussi  sa ferme des Privats où il s’est passionné pour l’élevage de vaches Aubrac. Maurice Solignac sera enterré au cimetière de Bonnefon à Saint-Chély d’Aubrac samedi 3 décembre.