l'Aveyron à Paris

Les Joulie décrochent Wepler

Après Chartier en 2010, le groupe Gérard Joulie acquiert Wepler sur la place Clichy. Une belle prise que cette brasserie indépendante de la rive droite jusqu’à présent dirigée par Michel Bessières. Est-ce le sens des racines qui a joué chez cet originaire de Pruines ? Le fait est qu’il a préféré traiter avec le groupe familial aveyronnais créé par Gérard Joulie qui compte une dizaine d’affaires sur Paris à la personnalité forte. Outre le Bouillon Chartier, on relève par exemple dans le Groupe des restaurants tels que le Bœuf Couronné, Sébillon ou encore l’Européen, sans oublier les Grandes Marches, mitoyenne de l’Opéra Bastille.

Il se murmure que l’expertise de la CASEG – filiale parisienne du Crédit Agricole d’Aveyron-  dans le montage financier, a beaucoup compté. Pour les Joulie, père et fils, Wepler est une prise d’autant plus symbolique que les brasseries parisiennes historiques sont l’enjeu depuis quelques mois de rachats et de reprises de la part de grands groupes du CHR. Ainsi en moins de deux ans, le Cantalien Olivier Bertrand, aux commandes du groupe éponyme, a repris non seulement les célèbres brasseries du groupe Frères Blanc ( Lorraine, Alsace, Pied de Cochon…) mais aussi plus récemment celles du Groupe Flo à commencer par la fameuse Coupole, boulevard Montparnasse. L’image de Wepler avec son prix littéraire correspond assez bien à la personnalité des Joulie père et fils. Ceux-ci semblent bien décidés à ne pas bouleverser l’ambiance unique de cette brasserie mythique au pied de Montmartre.