Grands causses, Pays de Roquefort

Millau, capitale du sud aveyron

millau_beffroiSituée au confluent du Tarn et de la Dourbie, Millau (plus de 20 000 habitants) est à la fois aveyronnaise et méridionale. Millau, c’est en quelque sorte la porte du Midi. Avec ses allées bordées de platanes, ses terrasses de cafés assaillies dès les premiers jours de beau temps. Avec, notamment, la place du Mandarous.

Millau est la commune la plus étendue du département avec 17 000 hectares.Un circuit historique balisé de 18 panneaux permet de découvrir le lavoir d’Ayrolle datant du XVIII° siècle, l’église Notre-Dame-de-Lespinasse.

Millau, dénommée Condatomagus, était connue dans toute l’Antiquité par ses célèbres ateliers de poterie de la Graufesenque. Ces riches poteries étaient exportées dans tout l’empire gallo-romain.
On en retrouve ainsi en Italie à Pompéi, en Orient, en Algérie, en Espagne, en Angleterre et même jusqu’en Inde. De très beaux exemplaires sont conservés dans le musée local à l’hôtel de Peygarolles, place Foch. Un espace archéologique expose des poteries gallo-romaines. De fidèles reproductions sont à la vente.

millau2

Autre événement majeur, cette fois-ci, chaque été au mois de juillet, le festival de Jazz et musique du Monde. Autour de concerts payants, il y a toute une animation autour de
« Millau en jazz »: raps-concert, jazz en balade, apéro-concert, expositions, spectacles pour enfants.

millau5

Sur le vieux pont du XII° siècle enjambant le Tarn, un vieux moulin.

La tour du Beffroi, haute de plus de 40 mètres qui fut autrefois une prison …

millau3

La cité du gant
gant_encartMillau, c’est également la cité du gant. Salement touchée par la concurrence asiatique durant les années 80, un projet de relance de l’activité orientée très haut de gamme est en cours. Cela suffira-t-il à compenser le déclin industriel de la cité ? Lire

 

 

Millau, capitale sportive.
Entre causses et Canyons, les toqués du sport on trouvé un terrain de prédilection et créés une vraie spécialité aveyronnaise. Lire
Le viaduc de Millau
Le Viaduc demeur la principale attraction de Millau, et sa signature visuelle bien gérée par son concessionnaire Eiffage. Lire

 

Les Côtes de Millau
Plus au nord, les Côtes de Millau et leurs cuvées prestiges témoignent de la renaissance d’un vignoble millénaire qui fit longtemps la prospérité du Sud-Aveyron

 

Grands causses, Pays de Roquefort

Millau, capitale du sud aveyron

Millau est aujourd’hui devenu un centre de tourisme de premier ordre grâce à son viaduc qui attire les foules d’admirateurs d’ouvrages d’art audacieux. Les environs de Millau offrent un ensemble de curiosités naturelles particulièrement riches et variées. Ce sont les gorges sinueuses du Tarn. Celles de la Dourbie et de la Jonte. Eau limpide et gorges vertes.

Située au confluent du Tarn et de la Dourbie, Millau (plus de 20 000 habitants) est à la fois aveyronnaise et méridionale. Millau, c’est en quelque sorte la porte du Midi. Avec ses allées bordées de platanes, ses terrasses de cafés assaillies dès les premiers jours de beau temps. Avec, notamment, la place du Mandarous.

millau2
Millau est la commune la plus étendue du département avec 17 000 hectares.Un circuit historique balisé de 18 panneaux permet de découvrir le lavoir d’Ayrolle datant du XVIII° siècle, l’église Notre-Dame-de-Lespinasse.
Millau, dénommée Condatomagus, était connue dans toute l’Antiquité par ses célèbres ateliers de poterie de la Graufesenque. Ces riches poteries étaient exportées dans tout l’empire gallo-romain.

millau5

millau3

On en retrouve ainsi en Italie à Pompéi, en Orient, en Algérie, en Espagne, en Angleterre et même jusqu’en Inde. De très beaux exemplaires sont conservés dans le musée local à l’hôtel de Peygarolles, place Foch. Un espace archéologique expose des poteries gallo-romaines. De fidèles reproductions sont à la vente.

 

millau4

Sur le vieux pont du XII° siècle enjambant le Tarn, un vieux moulin.

 

millau_beffroi

La tour du Beffroi, haute de plus de 40 mètres qui fut autrefois une prison …

La cité du gant
Millau, c’est également la cité du gant. Salement touchée par la concurrence asiatique durant les années 80, un projet de relance de l’activité orientée très haut de gamme est en cours. Cela suffira-t-il à compenser le déclin industriel de la cité ? Lire

 

 

Millau, capitale sportive

Millau est une ville sportive par excellence. Près de 30 % de la population est licenciée. 55 disciplines sportives réunissent 11 000 adhérents. Millau, c’est surtout la capitale européenne du vol libre avec le deltaplane et le parapente. Elle peut se targuer des meilleurs sites d’envols avec le pic d’Andan et la Pouncho d’Agast (850 m), de Brunas et de Borie- Blanque. Millau attire ainsi les aficionados de ce sport.

De nombreuses activités nautiques sont pratiquées sur le Tarn, la Jonte et la Dourbie. L’amateur ou le sportif de haut niveau sera comblé. Sans oublier les amateurs de tir, de cheval, de randonnées pédestres, de spéléologie, de pêche… Découverte également par Edouard Martel, quelques années plus tôt, Dargilan, la plus grande grotte caussenarde surnommée la Grotte Rose entre Peyreleau et Meyrueis. Et, aux confins de l’Aveyron, l’Aven Armand découvert en 1897 par ce spéléologue en compagnie d’Armand et de Vire. Située sur le Causse Méjean de l’autre côté de la Jonte. Une promenade souterraine à travers une gigantesque forêt de stalagmites (plus de 400) dont la plus haute au monde fait 30 mètres.

De nombreuses manifestations sportives sont organisées tout au long de l’année. Parmi elles :
– la course à pied d’endurance (100 km) en septembre réunit 10 000 concurrents de la France entière,
– La Caussenarde, épreuve VTT qui traverse les Grands Causses (circuit de 35 à 100 km)
– le rallye sur terre des Cardabelles au mois d’octobre
– le mondial de la Pétanque réunissant 50 000 personnes pendant 5 jours en août au parc de la Victoire.
– Rugby (nationale 1)
– entraînement de l’équipe de France à la piscine Olympique
– Coupe d’Europe de tir à l’arc de chasse.