Rouergue occidental

Loc Dieu

Près de Martiel, dans une région de dolmens où sévissaient de nombreux brigands, treize moines fondèrent, en 1123, la première abbaye cistercienne du Rouergue. Ce lieu qui avait été un pays d’effroi deviendra grâce à eux, le lieu de Dieu, le Locus dei, Loc Dieu. Elle abrita l’été de la débâcle de juin 1940, la Joconde et plus de 3100 toiles du Louvre évacuée.
Son isolement relatif n’a pas épargné Loc Dieu. Incendiés en 1409 par les partisans du roi d’Angleterre basés non loin de là, les bâtiments du XIIème siècle sont rebâtis en forteresse et pourtant toujours abbaye. Aujourd’hui encore monastère et pourtant demeure familiale.

L’abbaye fortifiée de Loc-Dieu est le fruit original de moines cisterciens arrivés il y a neuf siècles, de la guerre de Cent ans qui la transforma en château fort et d’une famille qui, depuis deux siècles, s’est installée progressivement dans les étages sans effacer la présence des moines. Ainsi le vestibule monumental conduit naturellement au cloître, à la salle du chapitre et à l’abbatiale, miraculeusement épargnée par l’incendie. Magnifique de pureté cistercienne, sa voûte gothique, une des premières de la région, construite par les moines de Bourgogne sur une base romane, lui confère une luminosité exceptionnelle. Des chœurs profitent l’été de son acoustique.

locdieu

locdieuSon domaine est toujours celui tracé par les moines il y a huit siècles et si la création d’un parc romantique a quelque peu changé le paysage, il bénéficie d’une hydrographie étrangère au causse environnant. Pièce d’eau et volatiles, grands arbres, forêt de sapins et de chênes, point de vue en font une agréable promenade en tous temps.

Ce havre de paix a servi pendant la dernière guerre à abriter quelque temps les peintures du Louvre pourchassées par les tanks et les avions : 3120 toiles sur les 3600 évacuées de Paris s’y sont retrouvées le temps d’un été. La Joconde garda ainsi son sourire. Une petite exposition rappelle son passage…

LE PARC

Le parc de Loc Dieu a fait l’objet d’un premier aménagement en 1845-1860 dans un mode grande terrasse / orangerie. Le tracé définitif date des années 1880, avec l’aide de Jean Darcel, beau-frère du propriétaire, dans le style des grands parcs romantiques. Une grande tour, élevée à partir du point culminant du parc, donne une vue superbe sur le pays.

Jean Darcel ( 1823-1906), ingénieur des Ponts et Chaussées, a travaillé longtemps avec Alphand pour la création des parcs romantiques de Paris. Il participa ainsi très activement à la création du Parc Montsouris, des jardins du Trocadéro (transformés par la suite), de la Grande Cascade du Bois de Boulogne et, surtout, du Jardin des Buttes-Chaumont où une allée porte son nom.

Abbaye Fortifiée de Loc Dieu
Martiel
12200 Villefranche de Rouergue
Tél : 05 65 29 51 18
06 18 41 65 81 ( Laurence BRAS)
(10 km au sud de Villefranche de Rouergue sur la route de Montauban / D115)

Visites
Groupes : toute l’année sur RV
Individuels : du 1er juillet au 10 septembre
Le parc est ouvert en toute saison Entrée : 2€

membre de la charte européenne des abbayes et sites cisterciens (www.cister.net)

Laisser un commentaire.

*