Communauté

Les Chimères toulousaines des Laur

Patrick Laur n’est jamais en retard d’une brasserie endiablée. L’Aveyronnais de Requista, connu pour avoir fondé le fameux «  En attendant l’or » à Faidherbe-Chaligny (paris 12), s’est rapproché de sa terre natale. En septembre il a ouvert, avec sa fille Manon, une affaire joyeuse à Toulouse . Un bel établissement dans le quartier Saint Cyprien : les Chimères.

Pour les mangeurs d’aligot, l’endroit n’a rien de chimérique. Chaque mercredi c’est journée aveyronnaise avec une formule Aligot midi et soir.

Mais évidemment le succès de l’endroit ne se réduit pas à la seule spécialité aveyronnaise. Tous les jours, la maison propose des spécialités à commencer par une ribambelle de tapas qui ajoutent au côté festif du lieu. Avec un happy hour tous les jours de 17h30 à 19h30. Et des événements le soir. Comme certains concerts de rock.

Chaque midi, Les Chimères déclinent des formules aussi rapides qu’économiques. Entrée/ Plat ou Plat/Dessert 13€ ou entrée+ Plat + Dessert à 16€.

 

Le dimanche, les clients toulousains ont droit à leurs brunchs de 12h à 15h avec une formule a 22€ comprenant buffet a volonté, boissons chaudes à volonté, un jus de fruit pressé.

Mais comme les Laur n’oublient pas la vocation démocratique des bistrots. Ils ont laissé le café au comptoir à 1€.

 

 

 

place St Cyprien
31300 Toulouse