Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Le Festival ESTIVADA 2017   les 20, 21 et 22 juillet 2017 à Rodez. 

20 juillet - 22 juillet

 

Jeudi 20 juillet 

Farandole des enfants 14 h / Esplanade des Rutènes jusqu’à la MJC

spectacle 15 h 30 / MJC Spectacle Gargamela
Une histoire terrible pleine de chansons, de rires, de pleurs, contée avec des marionnettes si jolies que les petits en rêveront longtemps …

déambulation 16 h – 19 h / Centre-ville
Autbòis de la mar, troupe de musiciens du Languedoc, déambule dans la ville au son de la musique occitane.

spectacle-rencontre 16 h / Archives Départementales Le point de vue des Rouges Georges, autour des dernières créations de Didier Tousis : Guiva-Roi / Letras au nin.

inauguration du festival

17 h / Esplanade des Rutènes

danse 18 h / Scène Balèti Clément Rousse Solo Jeune musicien passionné par les musiques tradition-

nelles de Gascogne. Poly-instrumentiste (accordéon,
flûtes et cornemuse des Landes), il vous invite à la
danse sur un répertoire traditionnel et de compositions personnelles ou d’artistes qui l’influencent, pour un bal à l’accent du sud-ouest.

concert 19 h 30 / Scène Village des producteurs L’Escampe (groupe local)

Un voyage à travers le monde le long des chemins de traverses. Des chansons qui parlent de grands espaces et d’évasion. Un moment à ” n’escamper ” pour rien au monde.

Grande scène / concert / 21 h

Nadau (21 h)

Le groupe emblématique du Sud-Ouest, qui chante en occitan mais pré- sente chaque chanson en français, a déjà joué quatre fois à l’Olympia de Paris à guichets fermés. Sur scène, ça décoiffe : les sept musiciens et chanteurs de Nadau emmènent le public au rythme de la cornemuse, de l’accordéon, de la guitare électrique, du violon et de la batterie. Mais il est aussi question d’émotion, d’amour et de poésie. Les inconditionnels vous le diront…

Cali (23 h)

” Les choses défendues “… on n’a jamais entendu dire que Cali se dé- fendait de quoi que ce soit ! Au contraire, chez lui, la liberté est vivace, vitale, têtue et entretenue. Si son 7e album studio s’intitule les choses défendues, c’est précisément parce qu’il célèbre cet instant des dix-sept ans où l’on grandit en faisant les choses défendues. Et bien après ses dix-sept ans, il continue, il recommence.

 

vendredi 21 juillet 

cinéma 10 h 30 / Cap Cinéma Lo hussard sur lo teit (sous-titré français)

1832. Un jeune hussard, de retour des guerres d’Italie, fuyant les agents autrichiens à la recherche de Carbornari, traverse la Provence ravagée par le choléra et rencontre l’amour de sa vie.

concert 14 h / MJC San Salvador

Formation intégralement vocale, marquée par un long travail de recherche artistique autour de la polyphonie. S’intéressant d’avantage à une forme

de renouvellement-détournement poétique des musiques traditionnelles et du monde, la musique de San Salvador saute de planète en planète, à la recherche d’un folklore imaginaire. Ici, l’accent est mis sur la recherche d’une musique vocale très acoustique et sur un nouvel équilibre des timbres (féminin et masculin).

conférence 14 h / Archives Départementales Conférence de M. Hervé Olivier. Association le Souvenir occitan

“1217, l’année terrible”, il y a huit siècles…

projection-débat 16 h / Archives Départementales Images d’un patrimòni viu – Les luttes occitanes à travers les fonds de l’INA.

Sélection documentaire sur quelques-uns des mouvements sociaux de notre histoire : révolte viticole de 1907, évènements du Larzac des 70’s, grève des mineurs de Decazeville, etc.

déambulation 16 h – 19 h / Centre-ville
Autbòis de la mar, troupe de musiciens du Languedoc, déambule dans la ville au son de la musique occitane.

apéro littéraire 18 h / ” Espace détente ” Rencontre autour de l’actualité éditoriale occitane.

danse 18 h / Scène Balèti Laüsa Laüsa dépasse le bal en y faisant référence, compose ” dans l’esprit “, puise dans les musiques traditionnelles pour proposer une création qui transcende les codes établis pour oser ouvrir de nouvelles perspectives.

concert 19 h 30 / Scène Village des producteurs PP Prunes (groupe local)

Les inoxydables pépés qui ne comptent pas pour des prunes déclinent leur répertoire éclectique et électrique.

grande scène 21 h

Goulamas’K Motivés

•••

grande scène / concert / 21 h

Goulamas’K (21h)

La résistance prend bien des formes et des couleurs, mise à l’honneur avec cet album par ces fils de la Méditerranée, confortant leur désir de partage, de fête et de révolte.
Sur scène, 6 musiciens et 10 instruments nous entraînent dans une éner- gie dévastatrice, fortement contagieuse. Ils délivrent un ska-rock puis- sant où les instruments électriques et traditionnels se côtoient sans com- plexe. Leur terrain de jeu ? Le live où ils donnent tout de leur rock cuivré, rythmé, métissé et enraciné. On peut compter sur un pur set de rage et de poésie.

Motivés (23 h )

Vingt ans après, ” Motivés “, un participe passé, continue à se conjuguer au présent. Des chansons qui soutenaient les combats d’hier, des refrains en échos aux luttes et combats d’aujourd’hui, ouvrières, humanistes et justes.

 

samedi 22 juillet 

cinéma 10 h 30 / Cap Cinéma Paddington (sous-titré français) Paddington raconte l’histoire d’un jeune ours péruvien fraîchement

débarqué à Londres, à la recherche d’un foyer et d’une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n’est pas aussi accueillante qu’il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière.

spectacle 14 h / MJC Florant Mercadier

“L’Occitanie pour les nuls” (dès 7 ans). Avec sa musique, son humour (et une bonne dose de mauvaise foi), Florant Mercadier raconte
l’histoire de l’Occitanie, la petite et la grande.
Promis, juré, tout est authentique… mais
vous ne verrez plus vos manuels d’histoire de la même façon !

spectacle-rencontre 16 h / Archives Départementales Le vin bourru de Jean-Claude Carrière

Présentation théâtrale par Gilles Buonomo – Cie Itinéraire Bis 34

déambulation 16 h – 19 h / Centre-ville
L’harmonie de Marcillac, banda de rue, joyeuse et conviviale, mettra en valeur le Vallon de Marcillac.

apéro littéraire 18 h / ” Espace détente ” Rencontre autour de l’actualité éditoriale occitane.

danse 18 h / Scène Balèti Trio Brotto Lopez Raibaud

Une musique enivrante pour un moment de complicité musicale et scénique incomparable. Efficacité, groove, une voix unique, des flûtes
vagabondes, finesse et virtuosité… sont les composantes d’un cocktail détonnant ! Le répertoire, mi-traditionnel et mi-compositions, est ancré dans un territoire occitan ouvert à la modernité, à la Méditerranée, voire au monde entier…

concert 19 h 30 / Scène Village des producteurs Cor de Vigne (groupe local)

Des voix, des amis et une ode à la vigne. Le cocktail idéal pour accompagner son repas.

grande scène 21 h

Paban das Baul et Manu Théron Lou Dàvi en Dub Minima social Club

•••

grande scène / concert / 21 h

Paban das Baul et Manu Théron (21 h)

Les Bauls, avec leurs robes multicolores, leurs instruments inconnus, leurs chants et paroles énigmatiques, la liberté de leurs danses, les contes et les légendes qu’ils racontent, la modernité de leurs rythmes traditionnels, sont comparables aux trouvères du Moyen Âge ou les Asiks d’Anatolie. Chanteurs errants de village en village qui jouaient devant les temples, dans les bazars et les foires, chez les riches et chez les pauvres. Les Bauls ont le goût de la mélodie et du mouvement. Ils bougent, tournent et virevoltent. Ils pleurent de joie, crient leur félicité, hurlent de gaîté et chantent avec leur cœur.

Une rencontre inédite rendue possible par Claude Sicre au sein de l’Université Occitane de Laguépie.

Lou Dàvi en Dub (22 h 30)

Lou Dàvi en Dub est un duo détonant formé en 2014, propulsé par le flow punchy de Lou Dàvi sur des riddims originaux, pilotés ” live ” par Rémi Caussé aux claviers et machines. Engagés dans la création musicale et dans l’affirmation d’une culture Occitane plurielle et tolérante, les deux artistes se rassemblent pour proposer une musique originale et ” boulé- gante “, inspirée du dancehall jamaïcain des années 80 (Early-Digital), des musiques latines et méditerranéennes. Ambiance chaleureuse et bonne humeur expriment cet art du vivre ensemble développé par les troubadours en leur temps et qui reste, plus que jamais, à l’ordre du jour la ” Convivencia “.

Minima Social Club (00 h )

Le rock alternatif que nous offre le Minima s’est forgé à travers les contrées du rock des années 50, de la musique surf, du gospel, des mauvaises manières irlandaises et des vastes plaines du grand ouest sauvage. Sur scène, contrebasse, harmonica, saxophone et guitares mènent un train d’enfer et distillent une musique à l’énergie communicative.

Le Minima Social Club aime la magie des voyages et ça s’entend !

nouveau

Nouveauté cette année, l’Estivada a sa monnaie : la Peceta

Taux de change : 1 € = 1 Peceta Par ici, on paye en Pecetas !

Pour se les procurer, rien de plus simple, un chalet sur place s’occupe du change pour profiter des boissons et restaurations du festival.

toute la journée, retrouvez le Salon des éditeurs occitans à la salle des fêtes, le Village des associations occitanes sur le site du festival, esplanade des Rutènes. en soirée, restauration et buvette.

 

Détails

Début :
20 juillet
Fin :
22 juillet
Site Web :
http://www.ville-rodez.fr/fr/culture-et-loisirs/estivada/documents/PROG-ESTIVADA2017.pdf