Actu Paris

L’Ambassade d’Auvergne rejoint les Maîtres Restaurateurs

Le 2 février 2017, Francis Attrazic, président de l’Association Française des Maîtres Restaurateurs, a remis le titre de Maître Restaurateur à Emmerich de Backer, chef de l’Ambassade d’Auvergne depuis 20 ans.

Emmerich de Backer, Didier Desert, Pierre Aidenbaum et Francis Attrazic

Un beau cadeau d’anniversaire pour cette auguste maison créée par Joseph Petrucci et qui fête ses 50 bougies. Didier Desert, bordelais d’origine qui l’a reprise en 2015, n’a pas trahi la vocation de cette auberge parisienne même s’il y a fait souffler un vent de renouveau. Il a souhaité faire partager son goût du terroir avec une recherche de produits authentiques et les travailler dans un registre plus large que le répertoire classique auvergnat.

Quitte à jouer les chauvins, force est de reconnaître que bien des composants phares de l’assiette de l’Ambassade sont d’origine rouergate. Ainsi en va-t-il notamment de l’aligot Jeune Montagne, des escargots de Nadaillac, de l’agneau Allaiton ou de la charcuterie du Laguiolais Conquet. Heureusement, il y a le jambon Laborie, monument cantalou ou le saumon fumé de la Fumerie du Sichon en Allier.

En revanche, question vins, le patron  semble avoir arpenté dans tous les sens les rangées de ceps d’une grande Arvenie pour ramener des jolies cuvées de Chanturgue, Côtes d’Auvergne, Côtes Roannaise et autres Saint Pourçain … Mais  il y a quand même un peu de marcillac. A commencer par celui du domaine du Cros de Philippe Teulier.