Art de vivre

Nutergia, entreprise aveyronnaise experte en compléments alimentaires

L’Aveyron entretient un rapport singulier avec l’alimentation. On y maintient vivace l’exigence d’une alimentation saine et intègre. Ainsi, à côté des producteurs de spécialités authentiques de terroir, certaines entreprises aveyronnaises ont développé une expertise reconnue mondialement en matière de nutrition et de micronutrition. C’est principalement le cas du laboratoire Nutergia, l’un des leaders français en compléments alimentaires.

L’entreprise basée à Capdenac a été créée en 1989 par Claude Lagarde, Docteur en pharmacie et biologiste sur un concept simple : il s’est inspiré de la nature pour élaborer ses formules, avec une grande exigence de qualité et de naturalité. Innovation, formulation, fabrication et formation : l’entreprise maîtrise toute sa chaîne de valeur. Claude Lagarde pense donc la santé « autrement » et se réfère au conseil d’Hippocrate : «que l’alimentation soit ta première médecine».

Image de synthèse du nouveau site de production Nutergia qui devrait entrer en service en 2018.

A force de recherches sur les micronutriments, Claude Lagarde a donné naissance au concept de « Nutrition Cellulaire Active® ». Polluées par des toxiques ou carencées, les cellules ne peuvent assurer correctement leurs fonctions vitales. Il faut alors restaurer leur « bon fonctionnement » par l’apport d’oligoéléments, de vitamines, d’acides gras essentiels, ou encore de probiotiques. Pour ce faire, il a aussi conçu l’outil IoMET®, un bilan nutritionnel permettant d’identifier rapidement excès et carences, à l’origine des déséquilibres.

 

Antoine et Claude Lagarde

A force de travail et sans jamais changer de cap, Claude Lagarde et son fils Antoine Lagarde ont hissé l’entreprise au 4ème rang national sur ce créneau. Aujourd’hui, avec plus de 75 compléments alimentaires, sur des segments tels que : l’immunité, le stress, la vitalité, le confort digestif, la détox ou encore le sport…, Nutergia s’appuie sur une expertise reconnue par de nombreux professionnels de santé. Et si ses compléments sont bons pour la santé, le développement économique qui l’accompagne l’est également pour l’Aveyron. Pour preuve, le nombre de collaborateurs est passé de 50 en 2006 à 230 en 2016 … Quant au chiffre d’affaires, il a atteint en 2016, 38,9 millions d’euros.

Le fondateur a donc passé le relais à son fils : depuis 2001, c’est Antoine Lagarde qui a en main les rênes de l’entreprise. Homme de conviction, il est capable de taper du poing sur la table pour s’opposer à un projet d’extension d’une porcherie industrielle susceptible de compromettre le développement du nouveau site de Nutergia. Car Antoine Lagarde a lancé la réalisation d’un nouveau laboratoire sur la commune de Causse et Diège à 10 km du siège de Capdenac. Un équipement de 7500 m2 qui devrait se traduire par la création de 70 emplois et un chiffre d’affaires estimé à 43 millions d’euros.

Ce bâtiment pour lequel Nutergia a investi 14 millions d’euros a été voulu exemplaire par Antoine Lagarde notamment sur le plan environnemental : un bâtiment bio climatique avec dimension architecturale et intégration paysagère. Il en va de même pour le cycle de production avec le recours à des ingrédients naturels, des filières locales privilégiées, l’utilisation de flacons recyclés et recyclables ou encore la participation aux programmes éco-emballages et éco-folio destiné au papier.

 

Cet enracinement local n’est donc pas subi. Il est au contraire pensé, tout comme la base d’un développement international réaffirmé. Car si aujourd’hui, un produit sur trois est exporté, l’objectif d’ici cinq ans est de passer à un produit sur deux en misant notamment sur de nouveaux marchés tels que le Brésil, la Chine, le Japon, la Pologne ou encore les Émirats arabes unis. A l’heure où le développement durable devient un enjeu majeur, tout comme l’alimentation, on peut bien imaginer le potentiel d’un tel équipement autant pour l’image que pour l’économie de l’Aveyron.

Plus d’infos sur Ergysport

http://www.nutergia.com